Les mascottes

Bêtes à poils, à plumes ou productions monstrueuses issues du cerveau fumant d’un créatif, la mascotte est la version personnifiée d’une marque (au sens général, que ça soit pour la Vache qui Rit© ou votre propre marque). Mais d’où viennent les mascottes et à quoi servent-elles ?

Geneviève Gauckler © - Tornado © - Boris Hoppek ©

Mascotte, définition :

Personne, animal ou objet, adopté par un groupe comme figure symbolique dans le but de leur porter chance.

Issu du provençal « mascoto », qui veut dire « sortilège, talisman » et dérivé de « masco » qui signifie « sorcière », le mot « mascotte » est empreint de mystère et de magie. Le terme a été popularisé après la pièce « La Mascotte » d’Edmond Audran (1880), un opéra-comique contant l’histoire d’une jeune bergère qui porte chance à quiconque la côtoie, tant qu’elle reste vierge… (sic)

Ces notions de pureté et d’innocence, touchant à l’imaginaire enfantin, sont incarnées par un certain nombre de mascottes à travers le monde. Dans cette mouvance, le courant « kawaii » est né il y a quelques années au Japon, de la rencontre de la culture adolescente japonaise et de l’esthétique du « mignon » dans les cultures euro-américaines. Les traits essentiels pour être qualifié de kawaii sont : petit, innocent, tendre et rond. Hello Kitty en est un bon spécimen 😉 .

Si l’origine étymologique de la mascotte est française, sa terre promise est le Japon. Charlotte, qui y a séjourné, pourra vous le confirmer !

Panneau de chantier Hello Kitty au Japon - © Charlotte LENOIR

À quoi sert une mascotte ?

Les mascottes oscillent entre le monde matériel et le surnaturel : elles sont des icônes, des idoles, des fétiches. Elles sont des catalyseurs d’affection et c’est ce qui les rend séduisantes d’un point de vue strictement publicitaire. Il en existe depuis longtemps dans la publicité, créées par des grands noms comme Benjamin Rabier (Gédéon le canard) ou Raymond Savignac

Entre La Vache qui Rit©, le lapin Duracell© ou les Pokémon©, notre quotidien est peuplé de mascottes qui n’ont d’autre but que d’ajouter de l’affectif dans la publicité et provoquer ainsi un attachement du public visé. Il n’y a qu’à regarder les produits dérivés, jeux vidéo et pubs télé avec les fruits d’Oasis ou le duo M&M’s pour s’en convaincre…
Et, bien conçue visuellement et bien utilisée, la mascotte a une bonne durée de vie et de persistance dans les mémoires : pour le vérifier, testez-vous ci-dessous ! Les réponses s’affichent en légende quand vous passez la souris sur l’image… Vous les avez reconnues ?

La création d’une mascotte n’est pas adaptée à toutes les marques, c’est encore et toujours en fonction du public auquel vous vous adressez. Demandez-nous conseil 🙂 !

Venez en discuter autour d’un thé/café/ verre d’eau !
Contactez nous par téléphone au 09 82 22 78 78 ou par mail contact@piu-communication.fr.

Comments are closed.