Les couleurs : le bleu

Et si on vous en faisait voir de toutes les couleurs : le bleu

6ème volet de notre série sur les origines et significations des couleurs…
Le bleu est la couleur préférée chez les femmes (44%) comme chez les hommes (46%)… Peut-être parce que le bleu est une couleur qui a plusieurs sens : si le bleu clair peut évoquer le ciel ou tout ce qui a trait à la liberté et aux rêves, le bleu foncé fait quant à lui référence à la vérité, la confiance et la sécurité. Mais le bleu revêt aussi bien d’autres significations…

 

Comment obtient-on le bleu ?

Les différentes nuances de bleu sont liées aux pigments utilisés. Ils proviennent de fleurs, de minerais, de la terre ou sont obtenus par synthèse et transformés ensuite en poudre. C’est à partir de l’azurite, un minéral composé de carbonate de cuivre que les Égyptiens ont obtenu le premier pigment bleu.

Anecdote
Au Moyen-Âge, c’est à partir de la fermentation de la guède, une plante sauvage dont les feuilles allongées renferment le colorant, que l’on obtenait le pigment indigo. Il fallait ajouter à ce colorant de l’urine humaine pour que l’indigo se libère Pour plus d’efficacité, cette méthode se pratiquait le lundi car l’urine contenait plus d’alcool que le reste de la semaine 😉 .

Le bleu divin

Le bleu évoque les dieux et les cieux dans lesquels ils vivent ; cette couleur est utilisée symboliquement dans de nombreuses religions. Pour traduire leur essence cosmique et infinie, le dieu égyptien Amon et le dieu hindou Vishnu ont tous deux la peau bleue. Dans le bassin méditerranéen, de nombreuses églises sont surmontées d’un dôme bleu qui représente la voûte céleste. L’œil oudjat égyptien et sa version turque ou grecque en pâte de verre, sont des symboles très forts qui représentent l’œil de Dieu et place quiconque les portent sous sa protection.

Hiérarchie des couleurs : entre bleu royal et bleu de travail

Les conventions anciennes ont donné aux couleurs une hiérarchie, basée sur le coût de leur teinture. En effet, les moyens techniques ne permettaient pas encore de synthétiser des pigments et les écarts de prix entre les couleurs étaient frappants.

Dans la religion chrétienne, la Vierge Marie est toujours représentée de bleu vêtue. Mais, si elle paraît aux côtés de Jésus, elle ne sera jamais habillée de bleu outremer (la couleur la plus chère à produire à l’époque) : c’est Jésus qui doit avoir la couleur la plus élevée dans la hiérarchie des couleurs.

Au XVIIème siècle, Louis XIV fait créer pour son usage un pourpoint bleu (vêtement qui couvre le dessus du corps). Ce bleu devient alors le bleu roi, emblème de la royauté que l’on connaît aujourd’hui. À l’image des uniformes de la gendarmerie et de la police, le bleu évoque de nos jours encore la puissance et l’autorité.

Plus tard, un autre bleu va quant à lui être destiné aux artisans et ouvriers : c’est le bleu sur lequel la saleté se voit le moins. Il est fait à partir de laine non blanchie et de lin coloré à la guède (vous savez le colorant obtenu à partir d’urine…) et il donnera naissance au « bleu de travail ». En 1850, l’entreprise Levi’s démocratise le jean en commercialisant le « blue-jeans », destiné aux fermiers et miniers. Dans les années 90, le jean va s’imposer dans la vie quotidienne et il est de nos jours même accepté au bureau. L’ancienne convention opposant les « cols blancs » des bureaux aux « cols bleus » des champs s’efface peu à peu.

Le bleu dans le graphisme

Le bleu est une couleur très utilisée dans les identités visuelles d’entreprise : avec ses nombreuses teintes, elle s’adapte à beaucoup de domaines d’activités. Le bleu évoque des sentiments positifs tels que la sympathie, la confiance ou encore l’harmonie. Elle fait également référence à la notion de collectif et à l’apaisement. L’ONU a choisi cette couleur pour porter ses valeurs et sa vocation.

Cette teinte rassurante et valorisante est souvent plébiscitée par les entreprises ou organisations qui veulent tisser du lien avec leur public. Les secteurs qui utilisent le plus cette couleur dans leur logo sont ceux des nouvelles technologies, du voyage, du secteur bancaire, de la santé ou encore de la communication 😉 …

Peu d’aliments bleus sont présents dans la nature : cette couleur ne suscite donc pas l’appétit chez les humains et elle est très peu utilisée dans le secteur de l’alimentaire, ou alors dans le secteur du surgelé. En fonction de sa teinte, le bleu renvoie aussi au froid, à la glace, etc. Le bleu sert d’ailleurs à indiquer la présence de froid, notamment d’eau froide en plomberie.

Avec sa myriade de teintes, le bleu est une couleur qui séduit et qui se marie facilement à beaucoup d’autres couleurs. Comme pour toute couleur, il convient de vérifier son adéquation avec votre activité et également de faire attention à ne pas tomber dans le classique 😉 !

Si vous désirez une identité en accord avec votre activité, venez en discuter autour d’un café !
Contactez nous par téléphone au 09 82 22 78 78 ou par mail.

Comments are closed.