Les couleurs : le noir

Et si on vous en faisait voir de toutes les couleurs : le noir

11ème et dernier volet de notre série sur les origines et significations des couleurs…

Beaucoup de gens ne considèrent pas le noir comme une couleur et seulement 10% des hommes et des femmes le citent comme couleur préférée. Pour les jeunes, le noir est avant tout une couleur vestimentaire à la mode alors que les personnes les plus âgées l’associent à des notions plus tourmentées, comme le malheur ou la mort. Découvrez les nombreuses significations que peut avoir le noir…

 

La fabrication du noir

Au Moyen Âge, les teinturiers chargés de confectionner les couleurs des tissus s’appelaient les teinturiers ordinaires. Ils traitaient les tissus dits « triviaux » et teignaient en bleu, marron et noir. La fabrication du noir était peu coûteuse et la couleur pouvait être obtenue de nombreuses façons. Le noir des pauvres était obtenu à partir d’écorce d’aulne broyée et ramollie. Quatre kilos d’écorce pouvaient teindre un kilo de laine. Le résultat n’était pas vraiment noir mais plutôt anthracite. Obtenir un noir plus profond et intense demandait des procédés plus complexes. Il était fabriqué avec des noix de galle, excroissances produites sur des feuilles par des insectes afin d’y déposer leurs œufs. Les noix de galles étaient donc récoltées, séchées et réduites en poudre. Ce procédé a été utilisé pendant des siècles et servait, en plus de la teinture, à fabriquer de l’encre.

Couleur du malheur et du deuil

Lorsqu’un malheur en entraîne un autre, on parle de série noire. Les jours frappés par le malheur sont appelés jours « noirs ». Le vendredi noir est le 24 septembre 1869, jour où le marché de l’or américain a chuté. Le jeudi noir, 24 octobre 1929, l’ensemble des actions de la bourses se sont effondrées. Les superstitieux redoutent les chats noirs, les corneilles et les corbeaux. Heureusement, les ramoneurs interrompent ces mauvais présages car, malgré leur peau noire tâchée de suie, ils sont symbole de bonheur. Cette croyance est liée aux calendriers ornés de symboles de chance qui étaient envoyés avec les factures par les ramoneurs à la fin de l’année.

Le noir est aussi la couleur du deuil dans l’inconscient collectif. Dans toutes les coutumes, une des caractéristiques du deuil consiste à négliger son apparence et renoncer aux couleurs. Dans la tradition juive, les personnes en deuil se versent des cendres sur la tête et portent des vêtements noirs. Pour les chrétiens, le noir est le symbole de la mort terrestre. La Mort représentée comme Faucheuse (enfin l’Ankou, chez nous 😉 ) est habillée de noir. En Europe, les règles sociales veulent que, lors des enterrements, la famille et les amis proches du défunts soient vêtus de noir.

Le noir, couleur de l’élégance et de la mode

Le noir est, dans le monde entier, LA couleur de la mode ! Toute personne portant du noir renonce à la couleur. Porter du noir, c’est ne pas prendre de risques. Ces caractéristiques se vérifient surtout dans la mode masculine. Par exemple, les smokings sont en grande majorité noirs. Au Royaume-Uni, les invitations portant la mention white tie imposent la robe longue pour les femmes et le costume noir pour les hommes. En 1930, le duc de Windsor portaient des costumes bleu nuit, car à la lumière artificielle, le noir reflète des nuances de vert. À l’inverse, un smoking bleu nuit apparaît plus noir que le noir (pour l’anecdote, cette astuce a été utilisée sur les tournages de James Bond, personnification de l’élégance à l’anglaise).

La mode féminine s’inspire beaucoup de la mode masculine. Dans les années 30, Coco Chanel invente la petite robe noire. Aujourd’hui encore, cette pièce est idéale pour toute occasion et reste un incontournable du dressing féminin. Pour Coco Chanel, « la femme a besoin de trois choses : une robe noire, un pull-over noir et, à son bras, un homme qu’elle aime ».

Le noir dans le graphisme

Un logo avec le noir pour unique teinte convient aux entreprises qui exercent une activité qui n’a pas pas besoin d’être illustrée par d’autres couleurs pour être comprise ou qui veulent évoquer la neutralité. La plupart des marques qui optent pour des logos noirs sont des marques dans le domaine du luxe. On retrouve souvent dans leurs codes un nom ou un mot écrit dans une typographie élégante. Le noir est aussi utilisé par des marques de sport ou des entreprises travaillant dans les médias ou la communication. Il symbolise dans ce cas la discipline et l’efficacité. Un logo monochrome noir peut aussi se décliner en couleur sur certains supports de communication afin de varier le discours ou pour marquer une édition limitée, lors de la sortie d’un produit par exemple. Enfin, en Bretagne, la présence de noir évoque l’ancrage local (surtout s’il est jumelé à du blanc et/ou à des rayures 😉 ) en faisant référence au symbole fort de la Bretagne, le drapeau « Gwenn ha Du » (qui signifie Blanc et Noir en breton).

Bien qu’élégant, le noir peut vite évoquer la tristesse. Pensez à l’égayer avec des couleurs chaudes ou pastels sur vos supports de communication. Il peut aussi être utilisé pour apporter du contraste et une touche plus radicale dans une composition graphique.

Vous désirez une identité en accord avec votre activité et vos valeurs ? Discutons-en !
Contactez nous par téléphone au 09 82 22 78 78 ou par mail.

Comments are closed.